Chargement
Augustin Kibasa

RDC : Kibasa Maliba interpellé à l'Assemblée nationale sur la question du RAM 

Pendant que d'aucuns qualifient d'escroquerie l'application de la taxe de Registre des appareils mobiles (RAM), des députés interpellent eux le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC), Augustin Kibasa Maliba.

Une question orale avec débats est déposée ce lundi 03 mai au bureau de la chambre basse du parlement par le député Claude Mugomberwa Misare.

"Je viens de déposer, à l'Assemblée nationale, une question orale avec débats adressée au ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC", a-t-il annoncé.

Cet élu national attend du ministre Kibasa d'éclairer la lanterne de la représentation nationale sur un certain nombre de questions qui concernent le Registre des appareils mobiles (RAM). "Il doit nous dire combien d'appareils a-t-il enregistré durant ces 6 derniers mois. Quel est le bilan actuel de la mise en place du système du Registre centrale d'identification des équipements en RDC", dit Claude Mugomberwa.

Et de poursuivre : "pourquoi un simple enregistrement d'appareils mobiles peut-il être transformé en une taxe qui vient alourdir la charge d'utilisation des téléphones mobiles. Si la mission de la taxe RAM est de contribuer à la mobilisation des recettes publique, le droit d'enregistrement IMEI ne devait pas être payé annuellement".

Pas plus tard que cet avant-midi, la marche anti-RAM initiée par le Mouvement National des Consommateurs Lésés (MNCL) a été dispersée à Kinshasa par les éléments de la police nationale congolaise.

LV

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre