Chargement
BGFI Bank_ph des droits tiers

Enquêtes Congo HOLD-UP : "La BGFI bank indexée dans ce dossier a reconnu l’affaire" (Patrick Muyaya)

Patrick Muyaya, ministre de la Communication et Médias et porte-parole du Gouvernement a réagi au tollé qui émaille la toile autour des enquêtes Congo HOLD-UP.

Dans des propos relayés par les confrères ce mardi 23 novembre, Patrick Muyaya a déclaré que les nouvelles qui sont sorties ne sont pas surprenantes. 

Car, à l'en croire, "la BGFI bank indexée dans ce dossier a reconnu l’affaire et se dit prête à rembourser une partie de l’argent de façon graduelle". 

"Pour lui, certains services de l’État avaient répondu aux questions lui adressées par le consortium des médias qui ont fait ces révélations", poursuivent les confrères.

"Congo HOLD-UP" est le titre du rapport des enquêtes menées par des médias RFI, BBC, Mediapart, le Soir et autres organisations. Les auteurs de ces enquêtes accusent Joseph Kabila et sa famille d’un prétendu détournement de plus 130 millions USD à la BGFIBANK.

Ces fonds ont été destinés à l'organisation des élections, au FONER, au secteur minier, etc. Ce rapport fait couler beaucoup d'encre.

Le camp Kabila, dans un communiqué rendu public, estimait que les résultats de ces enquêtes sont truffés des mensonges visant à salir l'image du sénateur à vie.

Les services de communication de l'ancien Président constataient, d'après eux, l'absence des preuves qui justifient le détournement des fonds à part le fait que les auteurs ont cité quelques institutions, des banques et sociétés privées. Ces services ont appelé les Congolais à la vigilance et à éviter toute manipulation.

Dieumerci Kalewu

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre