Photo droits tierces

Pénurie de carburant en RDC : le gouvernement parle d'un problème logistique Les pétroliers rencontrent actuellement des difficultés d'approvisionnement en carburant à Kinshasa et à Matadi, dans la province du Kongo-Central, depuis quelques jours. Dans une correspondance parvenue à Laplumeinfos.net, la Direction de la Société des Energies de Pétrole (SEP) explique qu'elle a été contrainte d'annuler les livraisons de carburant dans les stations-service pendant les nuits et les week-ends, ce qui a créé des perturbations dans la distribution et causé des files d'attente interminables dans la capitale. Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, invité sur Radio Okapi, a expliqué que ces problèmes étaient principalement d'ordre logistique. Pour remédier à cette situation, Didier Kidimbu a autorisé la reprise des livraisons de nuit et de week-end afin de rétablir l'approvisionnement en carburant. Par ailleurs, le ministre a souligné la volonté du gouvernement de collaborer avec les institutions bancaires pour mobiliser les fonds nécessaires afin de compenser les pertes subies par les compagnies pétrolières. Il a également mentionné que le réajustement des prix à la pompe était en partie lié à des facteurs externes, citant l'exemple du Nigeria, premier producteur de pétrole en Afrique, où les prix ont également augmenté. Le lundi 6 mai, des files de véhicules interminables ont été observées dans les stations-service de Kinshasa, certaines restant ouvertes jusqu'à minuit voire une heure du matin. Ainsi, la Direction de la Société des Energies de Pétrole (SEP) met en garde contre les conséquences potentielles de ne pas résoudre ces problèmes, qui pourraient entraîner des perturbations majeures dans l'approvisionnement en carburant et avoir des répercussions sur l'économie et la vie quotidienne des citoyens.

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre