Chargement
RDC-Zambie : GED Africa et l'ACGT

RDC-Zambie : GED Africa et l'ACGT amorcent une nouvelle étape sur la construction de la route Kasomeno-Kasenga-Tchalwe

GED Afrique Ltd et l'Agence Congolaise de Grands Travaux, à travers le ministère des Infrastructures, ont amorcé une nouvelle étape sur la construction de la route Kasomeno-Kasenga-Tchalwe. 

En effet, pour la matérialisation de ce projet, ces deux sociétés ont eu deux jours successifs des travaux intensifs, vendredi 30 juillet, ce qui aurait suffi aux parties prenantes d'amorcer une nouvelle phase. 

Il était question, au cours de cette séance de travail, de discuter sur la construction de la route d'une longueur de 270 Km, qui partira de la République Démocratique du Congo jusqu’en Zambie. 

Selon la société GED Africa Ltd, qui va exécuter ce projet qui entre dans le cadre du partenariat public-privé, la route Kasomeno-Kasenga-Tchalwe partira de la province de Luapula en Zambie jusqu’à celle du Haut Katanga en RDC. Il est prévu l’érection d’un poste de péage et un pont qui sera jeté sur la rivière Luapula.

De son côté, Klaus FINPT, PDG de GED Africa/ RDC, fait savoir que c'est un motif de satisfaction car ce projet sera d'une importance capitale sur l'économie de la RDC et de la Zambie. 

« Nous sommes très contents d’exprimer notre gratitude au ministère des Infrastructures et l’ACGT parce que c’était des négociations très intenses mais toujours dans un très bon esprit pour que le projet puisse en bénéficier et la population de la RDC. C’est un grand projet pour la RDC et la Zambie. Donc nous allons finaliser la négociation (…). Nous avons déjà commencé les travaux préliminaires de deux côtés de la frontière. C’est très important d’avoir un nouveau poste frontière pour apporter l’appui à l’économie de la RDC mais également en Afrique. C’est le premier niveau poste frontière de 50 dernières années en RDC. Nous sommes fiers de faire partie de ce grand projet si important », s'est réjoui le PDG de GED Africa, Klaus Findt.

C'est l'entreprise DUNA Asphalt qui est l'actionnaire clé de ce projet et dispose une enveloppe de ± 250 Millions de USD. 

S'attelant sur la grandeur de cet investissement, pour Charles Médard Ilunga, DG de l'ACGT, il est impérieux de suivre de près l'évolution de ce projet afin d'éclairer certaines lanternes.

« Près 253 millions de dollars, c'est un financement très important qui demande alors une mise à jour permanente et qui demande que des discussions soient menées à tout moment pour qu’on s’accorde à toutes les questions. Les travaux ont pratiquement commencé », a-t-il souligné.  

Il reste, selon Médard Ilunga, la formalisation de tout ce qu’ils ont mis dans le PV; consolider le montage juridique; consolider le montage financier; et en même temps, aller rapidement à la clôture financière avec le bailleur de fonds.

C'est qui permettra de constater l’effectivité dans le démarrage des travaux c’est-à-dire mettre en place l’entreprise des travaux et le bureau de l’ingénierie qui va assurer le contrôle des travaux, explique-t-il. 

Lancement officiel des travaux sera effectué dans les prochains jours. Pour l'heure, rapporte la communication de GED Africa Ltd, place aux travaux préliminaires dans les deux États.

Dominique Malala

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre