Photo droits tierces

Campagne électorale : un mort à l'arrivée de Katumbi à Kindu M. Dido Kakisingi, responsable de la ligue des jeunes du parti Ensemble pour la République à Kindu, a perdu la vie, mardi 28 novembre dans le chef-lieu de la province du Maniema, à la suite des tirs à balles réelles de la police, lors de l'arrivée de l'opposant Moïse Katumbi et son équipe de campagne. Matata Mponyo, candidat président qui s'est aligné derrière la candidature de Katumbi accuse le gouverneur du Maniema d’être “la cause lointaine” de ce drame. "Après avoir interdit la tenue du meeting de Moïse Katumbi à la tribune publique de Kindu, les autorités provinciales ont envoyé nuitamment des policiers pour détruire à la place Mapon l'autre tribune où Katumbi devait finalement tenir son allocution", explique Matata. Par conséquent, un affrontement s'est déclenché entre les partisans pro Katumbi mécontents et les policiers qui cherchaient à les maîtriser. Un jet de pierres s'en est suivi du côté des partisans, avant que la police réponde avec des tirs à balles réelles occasionnant ainsi la mort de M. Dido Kakisingi. Cette situation est vue par Seth Kikuni, l'autre candidat président allié à Katumbi, comme une “provocation” du régime en place.

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre