Chargement
FCC et consultations _ photo tiers

Dans son communiqué sanctionnant la fin de sa deuxième retraite politique tenue à Safari Beach, le Front Commun pour le Congo (FCC) se dit ouvert au dialogue avec le président de la République, Félix Tshisekedi, "mais au sein des structures et des mécanismes prévus par l'accord de la coalition". D'après le communiqué lu ce dimanche 08 novembre par le coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya, "l'initiative actuelle (consultations) du chef de l'état intervient au lendemain du forcing de la prestation de serment des trois nouveaux juges constitutionnels, irrégulièrement nommés, lequel a cristallisé des violations de la constitution", souligne-t-il. Dans le même communiqué, le FCC qui préconise l'idée de l'organisation des élections générales anticipées à tous les nouveaux, dénonce toute tentative de recomposition de la majorité. Mais insiste également que Félix Tshisekedi ne peut décider seul, sur la dissolution de l'Assemblée nationale et décline toute responsabilité dans le blocage du pays. LV

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre