Chargement
Photo droits tierces

Beni : 161 morts et 29 portés disparus en un mois à la suite des attaques des ADF

Le député national élu de la circonscription électorale de Goma, Jean-Baptiste Kasekwa annonce que dans un espace d'un mois, soit du 28 mai au 27 juin 2022, au moins 161 personnes ont été massacrées par les terroristes ADF dans la région de Beni, au Nord-Kivu.

Dans un communiqué rendu public le lundi 27 juin, Jean-Baptiste Kasekwa constate avec tristesse l’ampleur de ces tueries en masse des populations civiles, malgré les opérations en cours dont les opérations conjointes FARDC-UPDF, ainsi que l'état de siège. 

Il brosse un tableau sombre, « Au 14e mois de l'état de siège et malgré la mutualisation entre les FARDC et l'UPDF, les présumés ADF ont perpétré 17 incursions en 30 jours en territoire de Beni au cours desquelles au moins 161 civils ont été tués, 29 portés disparus et plusieurs villages incendiés », lit-on dans ce communiqué parvenu à Laplumeinfos.net. 

Ainsi, ce député national souligne que la liberté avec laquelle les présumés ADF opèrent en ces jours est source de frustration aiguë dans le chef de nombreux habitants du territoire de Beni.

Cependant, il estime qu'il est impérieux que la lutte contre l'agression rwando-ougandaise sous couvert du M23 ne soit pas un piège pour se méfier de la cruauté des présumés ADF, « les zones opérationnelles de Beni, Ituri, Fizi et Uvira exigent la même vigilance que celles de Rutshuru, Nyiragongo et Goma ». 

Cedrick Sadiki Mbala

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre