Bemba

Guerre dans l’est de la RDC : « Tout est mis en œuvre pour que Goma ne tombe pas », rassure Bemba Le Conseil Supérieur de la Défense s’est réuni le lundi 5 février autour du Chef de l’Etat. Plusieurs décisions ont été prises au cours de cette réunion en rapport avec la situation sécuritaire dans l’est, notamment la nouvelle stratégie pour sécuriser Goma. « Tout est mis en œuvre pour que Goma ne tombe pas », rassure le vice-Premier ministre chargé de la Défense, après la réunion du Conseil supérieur de la défense présidée ce lundi par le Chef de l'État. « L'armée met également tout en œuvre pour récupérer toutes les localités occupées par les Forces rwandaises », rencherit Jean-Pierre Par ailleurs, le Conseil Supérieur de la Défense plaide pour la levée du moratoire sur la peine capitale en ce qui concerne les questions de trahison au sein des Forces de défense et de sécurité. La situation sécuritaire dans le Nord-Kivu ne cesse de se détériorer suite aux violents combats entre la coalition FARDC-Wazalendo et les rebelles du M23 soutenus par le régime de Paul Kagame. De nouveaux combats ont été signalés lundi 5 février 2024, sur plusieurs axes dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). C'est notamment à Mweso, où l’armée bombarde depuis le matin des positions du M23. D’autres combats sont signalés du côté de Shasha, à au moins 9 kilomètres de Sake, sur la route nationale numéro 2 qui relie la ville de Goma (Nord-Kivu) à celle de Bukavu (Sud-Kivu), en passant par Minova. Des détonations d'armes lourdes et légères entendues dans la zone ont provoqué de nouveaux déplacements des populations de Shasha vers Goma, Sake et Minova. Selon le président de la société civile de Masisi, ces affrontements entre la coalition Wazalendo-FARDC et les terroristes du M23/RDF, débutés le week-end dernier, se sont poursuivis ce lundi à Shasha et environs.

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre