Chargement
Photo droits tierces

Masisi : d'intenses combats entre NDC-R et APCLS signalés à Nyamaboko 1

Depuis lundi 20 à ce mardi 21 juin 2022, des affrontements se poursuivent dans plusieurs villages du groupement Nyamaboko 1, en territoire de Masisi au Nord-Kivu, entre les éléments de la milice Nduma Defense Of Congo-Rénové (NDC-R) et ceux de l’alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS).

C'est une information confirmée à LaPlumeinfos.net par le député provincial élu de la circonscription électorale de Masisi, Alexis Bahunga. 

D'après ce parlementaire, plusieurs villages sont touchés par ces affrontements dont Lohando, Kalambairo, Rusinga, Bitoyi et Mirindano. Ces derniers sont passés sous le contrôle de l’APCLS.

Notons que ces affrontements ont ainsi poussé des milliers d’habitants à fuir leurs habitations pour des endroits jugés sécurisés, indique le député provincial Alexis Bahunga.

Par la suite, Alexis Bahunga appelle les groupes armés à tout mettre en place pour mettre fin aux combats récurrents dans cette partie de la province, devenue théâtre des atrocités.

« Pendant que la République est attaquée par une nouvelle rébellion dite du M23 dans le territoire de Rutshuru, d’autres groupes armés s’affrontent dans le Masisi causant morts d’hommes, insécurité, et déplacement des habitants. Et donc c’est pour nous un fait à déplorer » a-t-il révélé. 

Il a profité de cette occasion pour leur demander de cesser avec les hostilités, et aux FARDC basées à Nyabiondo de déployer une unités spéciale à Mahanga, « tenez par exemple qu’un enseignant de la zone a été copieusement tabassé par des éléments de ce groupe rebelles et actuellement il est entre la vie et la mort ». 

Alexis Bahunga déplore aussi le vol des biens des habitants à cette même occasions ainsi que des maisons incendiées « alors qu’on ne sait pas pourquoi ils s’affrontent », a-t-il précisé. 

Pour rappel, les villages précités font face à une carence militaire depuis quelques jours maintenant. Les éléments FARDC qui y étaient affectés sont partis renforcer les leurs à Rutshuru contre les rebelles du M23 appuyés par le Rwanda. 

Cedrick Sadiki Mbala

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre