Chargement
Mai-mai

Nord-Kivu : 11 éléments des forces négatives Maï-Maï Mazembe neutralisés par les FARDC

Les Forces armées de la République démocratique du Congo   affirment, à travers le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, le capitaine Antony mwalushayi, qu'après des affrontements entre les forces loyalistes et les miliciens qui ont eu lieu la nuit du samedi 8 à dimanche 9 janvier 2022, avoir neutralisé 11 éléments des forces négatives Maï-Maï Mazembe. 

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, a expliqué à la presse locale que 6 miliciens ont été tués dans la cheferie de bashu à Vuholi, dans le territoire de Béni dans la province du Nord-Kivu, après un assaut lancé par les forces régulières du 313e bataillon. 5 autres ont été tués à Kabasewa dans la même chefferie par le 312e bataillon.

Il est aussi à signaler que 5 des combattants Maï-Maï ont été capturés, et 2 armes de guerre du type AK47 ont été récupérées par l’armée congolaise. 

Cependant, dans le rang de l’armée, précise-t-il, un élément est tombé pendant le combat en servant sous le drapeau. Son corps est acheminé vers la morgue à  béni dans un hôpital militaire.

Des révélations « accablantes »

À en croire le capitaine Antony mwalushayi, les miliciens ont fait certaines révélations « accablantes » à l’armée. « Les miliciens Maï-Maï capturés ont livré plusieurs révélations. Ils affirment que plusieurs groupes Maï-Maï, dont (Mazembe, Léopards, Baraka…), ont été créés dans la chefferie de Bashu avec deux objectifs dont celui de règlement des comptes suite aux multiples conflits coutumiers et le renforcement des terroristes ADF pour chasser les services de sécurité dans cette partie du territoire national ». 

Cet officier militaire a appelé la population au calme et a vaqué librement à ses occupations car, selon lui, « les forces loyalistes contrôlent la situation ».

Domi

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre