Chargement
Goma vue de la ville

Nord-Kivu : Pas de journée ville morte ce lundi et mardi à Goma 

Le Maire policier de la ville de Goma au Nord-Kivu, François Kabeya Makosa a interdit les manifestations pour la reprise de Bunagana prévues lundi et mardi par la société civile, renseigne un communiqué rendu public, le dimanche 25 septembre.

Ces manifestations devraient avoir pour objectif selon les initiateurs, d'exiger la reprise de Bunagana par les FARDC, la fin de l’état de siège et le départ de la MONUSCO.

A cet effet, il est demandé à la population de Goma de vaquer librement à ses occupations pour les journées de lundi et de mardi contrairement à l'appel de la société Civile.

Dans cette même optique, l’autorité de la ville volcanique rappelle dans ledit communiqué que toutes les manifestations sur les voies publiques sont interdites, et instruit aux services de l’ordre et de sécurité de se mettre à l’œuvre pour contrecarrer toute éventuelle manifestation publique non autorisée.

Rappelons que la cité frontalière de Bunagana en territoire de Rutshuru est occupée par les terroristes du M23 et leurs alliés(le Rwanda) depuis déjà 4 mois  et 16 jours.

Cedrick Sadiki Mbala

Laissez-nous un message

Actualités

Besoin de rejoindre l'équipe de LaPlumeInfos.net ? Trouvez plus d'infos sur nous à cet endroit !

Nous Connaitre